EDEN COOK

 

Nous avons le plaisir de vous annoncer l’ouverture de notre service restauration  à emporter  « EDEN COOK « 

 

Idéalement situé à l’intérieur de la Grande Synagogue de BORDEAUX, en plein centre ville, vous y découvrirez une cuisine entièrement rénovée dans un  cadre discret et raffiné.
Le lieu dispose d’une petite terrasse pour profiter des saveurs proposées.

« EDEN COOK  » est une histoire qui remonte à très longtemps….

Aujourd’hui accompagné de notre chef PHILIPPE GAUTIER , riche en expérience, de sagesse et de rigueur, nous avons l’honneur de vous faire découvrir une cuisine authentique et gourmande aux saveurs multiples, alliant nos traditions d’origine ; sépharade et ashkénaze sous le contrôle du Beth Din de BORDEAUX.

Notre Chef  propose de vous préparer vos repas de shabbat.

Vous devez passer commande avant le Mercredi Midi, afin de bénéficier d’une livraison au plus tard pour le  vendredi Midi, un choix de plats sera proposé chaque semaine sous réserve de disponibilité des produits.

Vous trouverez dans l’Annuaire , la carte des plats ainsi que les coffrets proposés pour SHABBAT ou YOM TOV

Nous vous remercions de nous contacter au  0556917939 en demandant Bernard MORALI ou   Nicole CHICHEPORTICHE pour toute commande ou livraison.

Le service RESTAURATION en LIVRAISON est ouvert du Lundi Midi au Vendredi Midi .

BETEAVONE

 

 

 

 

GRANDES VACANCES : ÉLOIGNONS de GAZA les ENFANTS de SDEROT

 

  1. Sdérot à l’approche des grandes vacances :

L’insécurité règne toujours dans la région de Sdérot, même si la situation s’est améliorée, des roquettes continuent de tomber. La menace place encore et les terrains de jeux sont vides. Les enfants et les parents appréhendent l’approche des grandes vacances : deux longs mois d’enfermement et de solitude pour ceux – et ils sont nombreux -qui ne peuvent pas partir en vacances.

  •  Des enfants traumatisés, des enfants en danger, des enfants qui comme tous les autres et plus que tous les autres ont besoin de vacances : 

Un tiers des enfants de la région de Sdérot souffre de désordres post traumatiques et la population continue de vivre dans le stress et la peur. Offrir des vacances aux enfants de Sdérot , c’est leur permettre de s’évader de cette réalité oppressante pour les aider, grâce à cette coupure salutaire à retrouver leur équilibre, se renforcer et surmonter leurs traumatismes.

 

LES COLONIES DE VACANCES SOS SDEROT 

Une dizaine de camps d’été l’an dernier ont été organisés à travers Israël, en dehors de la zone à risque pour des enfants de 6 à 17 ans.

Conçus par des psychologues spécialisés dans les désordres post traumatiques, ces colonies de vacances encadrées par des équipes dotées de formation sur mesure,  allient loisirs et détente, à des ateliers thérapeutiques adaptés à la situation particulière de ces enfants.

https://communautejuiveaquitaine.fr/wp-content/uploads/2019/07/SOS-SDEROT-Prendre-un-enfant-par-la-main.pdf

OFFRES D’EMPLOI SAISONNIER URGENT

CDD 35h/semaine

GREEN TUKKY / vente de glaces et boissons et crêpes avec véhicule électrique écologique et non polluant

Lieu : BORDEAUX cité du vin

Permis B requis

Période : disponible immédiatement au 31 août

Salaire : 1300 euros net env +

Contact : Stéphan GORA  06 73 77 67 18

reseau@greentukky.com

www.greetukky.com

CITRONNADE A L’ISRAELIENNE

Avec ces températures caniculaires, raffraîchissez-vous avec cette délicieuse recette de Limonade à l’israëlienne !

Ingrédients

Pour cette recette de Limonana – citronnade israélienne à la menthe 4 à 5 gros citrons verts – une grande poignée de feuilles de menthe – 3 cuillères à soupe de sucre à mélanger avec ½ mug d’eau – une vingtaine de glaçons

Préparation de la recette (extrait)

      • Faire bouillir le sucre et l’eau jusqu’à dissolution.
      • Presser les citrons et verser le jus dans le blender.
      • Y ajouter les feuilles de menthe déjà un minimum hachées et mixer une première fois.

Quelques mots sur la recette

Il faut aller de l’autre côté de la Méditerranée, dans un pays où le soleil et la chaleur sont encore bien plus présents que sous nos latitudes, pour découvrir les boissons qu’ils affectionnent pour se rafraîchir. Aujourd’hui, faisons un saut en Israël, pour découvrir cette spécialité locale : la limonana, une citronnade à la menthe.

WIZO

WIZO France
Women International Zionist Organization
10 rue Saint Augustin
75002 Paris
Premier partenaire social d’Israël depuis 1920

Chères amies
Chers amis

La WIZO a été créée en 1920 à Londres regroupe aujourd’hui 250 000 femmes dans 52 pays et nous souhaiterions fêter avec vous ses 100 ans, l’année prochaine.
Nous sommes une organisation de femmes, ( mais nous n’excluons pas les hommes) bénévoles et sionistes.
Notre seul but : aider les femmes dans la diaspora… (violence & accompagnement pour le Guet) et les enfants fragilisés qui vivent en Israël.
Nous sommes attachées à ce que CHAQUE EURO reçu aille directement à la construction de crèches, comme celle de Sderot ( proche de Gaza) inaugurée récemment afin que les enfants puissent vivre leur vie d’enfant malgré un contexte hostile.
Nous tenons également à aider des jeunes en Israël à faire leur bat et bar-mitsva sous forme de parrainage.
Diana -Paola Lévy, notre nouvelle présidente et moi-même, souhaitons créer une WIZO Bordeaux /Bassin d’Arcachon et cela ne se fera pas sans vous.
Je suis disposée à échanger prochainement avec vous et je remercie Eric-Meyer Aziza pour son écoute et son énergie.
Si vous souhaitez adhérer à ce projet : réunions amicales, sorties culturelles, visites de caves ou toute autre suggestion (idées) à votre initiative, dans les meilleures conditions. Ceci nous permettra de récolter des fonds pour la culture de nos enfants d’Israel (Pour l’école de la seconde chance à Rehovot par exemple).
Nous avons hâte d’échanger et de vous rencontrer.

Wizéenement vōtre,
Diana-Paola Lévy et Dominique Watteaux
Présidente WIZO France Tél. 0615953344
Presidente@wizo.fr BA@wizo.fr

CHAVOUOT

Chavouot est l’une des Chaloch régalim, l’une des trois fêtes de pèlerinage instituées par la Torah au cours desquelles il fallait se rendre au temple de Jérusalem pour y faire des offrandes. La fête de Chavouot est, plus précisément, la fête du don de la Torah à Moïse sur le mont Sinaï ».

La fête de Chavouot dure deux jours, commençant au coucher du soleil le 5 Sivan et dure jusqu’à la tombée de la nuit le 7 Sivan (du 08 juin 2019 au soir au 10 juin  2019 soir). En Israël, elle ne dure qu’un jour et s’achève à la tombée de la nuit le 6 Sivan.

La nuit de Chavouot se passe à étudier la Torah. Lors des repas festifs, on consomme des gâteaux à base de lait et de miel, et les appartements et synagogues sont fleuris. Si Chavouot est avant tout une fête du recueillement et de la prière, c’est aussi le moment où l’on présente les prémices de la récolte de froment.

Le second jour de Chavouot, la prière de Yizkor, à la mémoire des disparus, est récitée.

Ensuite,  la lecture des Dix Commandements et,  la lecture du livre de Ruth dans son intégralité. Celui-ci raconte l’histoire de Ruth la Moabite – ancêtre du roi David – de sa conversion au judaïsme et de l’époque de la moisson en terre d’Israël.

Quelques recettes pour Chavouot

  • Cheesecake 

Préparation : 30 mn | Cuisson : 1 h à 1 h 10

Pâte : 1 oeuf + 1 jaune • 75 g de beurre mou • 170 g de farine • 40 g de sucre en poudre • 1 sachet de sucre vanillé • 1/2 sachet de levure chimique

Appareil : 1 kg de fromage blanc • 15 cl de crème fraiche épaisse • 5 oeufs • 200 g de sucre • 2 c. à soupe de farine bien bombées • 2 c. à soupe de Maïzéna bien bombées • 4 sachets de sucre vanillé • zeste d’1 citron

  1. Préparer la pâte. Dans un saladier, mélanger les ingrédients pour la pâte et former une boule. La pâte doit rester assez souple et légèrement difficile à étaler. Chemiser le moule comme sur la photo. Étaler la pâte au rouleau sur le plan de travail bien fariné. En foncer le plat.
  2. Préparer la crème. Dans un saladier, mélanger au fouet à main le fromage blanc, la crème, le sucre vanillé, le zeste, la moitié du sucre en poudre et les 5 jaunes d’oeufs. Ajouter la farine et mélanger encore. Dans un autre saladier, battre les blancs avec l’autre moitié du sucre.
  3. Préchauffer le four à 180°C. Unir délicatement les blancs à la première préparation. Verser sur la pâte. Baisser la température du four à 160°C et cuire 1 h à 1 h 10.
  • Quiche au saumon

Préparation:
Préchauffer le four
Faire revenir l’oignon
Mettre le saumon au micro onde 2 min et l’émietter. dans un saladier mettre le fromage blanc avec les oeufs battre 2 min
Ajouter les champignons bien égouttés, l’oignon revenu,  le saumon, le surimi coupé en rondelles le sel, le poivre , la chapelure et 200 g de rappé
Bien mélanger le tout
Beurrer un plat à tarte et napper la pâte sablée dessus, piquer toute la surface avec une fourchette, verser la préparation sur toute la surface et parsemer de fromage rappé restant.
Mettre au four à 180° en position la plus basse environ 30 min, vérifier la cuisson de votre tarte si besoin rajouter 5 bonne min à 190°

  • Lasagnes au saumon

    1 paquet de lasagnes
    1/2 litre de lait
    1 grosse cuillère de farine
    30 g de beurre
    1/2 cuillère à café de muscade
    200g de fromage rappé
    2 jaunes d’œufs
    4 ou 5 champignons frais émincés
    1 pavé de saumon cuit et émiété
    Sel et poivre
    200g de crème fraîche

    Préparation:
    Préchauffer le four à 190°
    Dans une casserole préparer la béchamel
    Fondre le beurre, ajouter la en remuent hors du feu
    Ajouter tout doucement le lait chaud et remettre sur le feu sans arrêter de remuer
    Mettre le sel, le poivre la muscade, jeter les champignons sur la béchamel tout en remuent, ajouter le saumon et la moitié du fromage rappé
    Éteindre le feu et ajouter la crème fraîche en remuent énergiquement avec le 2 jaunes
    Sur votre plat à gratin mettre 2 bonnes cuillères de préparation, étaler les plaques de lasagnes côte à côte sur tout la surface l’enduire de la réparation, Recommencer l’opération jusqu’au bord du plat la dernière couche doit être de béchamel parsemer de rappé.
    Mettre le four à 180° et laisser cuire 30 min environ.

    Chabath Chalom et Bonne Fête de CHAVOUOT – HAG SAMEAH !

LAG BAOMER

 

Les 33 premiers jours du Omer sont observés comme une période de deuil. Nous ne nous coupons pas les cheveux, nous ne célébrons pas de mariage ni n’écoutons de la musique. Quelle est la raison de ce deuil ?

Rabbi Akiva, l’éminent sage de la Michna, exerça une puissante influence sur les sages de la Torah de son époque, à tel point qu’il eut 24 000 disciples. Aussi grands les membres de ce groupe étaient-ils, ils avaient pourtant un défaut : ils ne se vouaient pas assez d’amour ni de respect les uns pour les autres. La conséquence tragique de ce manquement fut une épidémie brève mais cataclysmique qui décima l’ensemble de ces élèves. La période durant laquelle cette épidémie se produisit ne fut autre que les 32 premiers jours du Omer.

Fait révélateur, ce fut Rabbi Chimon, le plus éminent disciple de Rabbi Akiva, qui affirma l’immortalité de la chaîne de transmission de la Torah orale. Dans une discussion consignée dans le Talmud (Chabbat 138a), certains sages arguèrent que la Torah était vouée à être oubliée. Rabbi Chimon leur rétorqua : « Dieu préserve que la Torah soit à jamais oubliée ! »

L’habitude d’allumer des bûchers à Lag BaOmer a pris naissance à Méron, en haute Galilée, lieu de la sépulture de Rabbi Chimon bar Yo’haï.

C’est à Lag BaOmer qu’est décédé ce Maître éminent du Talmud, d’où le pèlerinage organisé ce jour-là, attire des foules considérables.

Cette année, nous célébrerons cette fête de la soirée du Mercredi 22 Mai à la soirée du Jeudi 23 Mai en se retrouvant ensemble autour de grillades à l’issue de l’office